Test Fanatic Jag 2019

Swipe to the left
10 mai 2019 49 Views

Déballage

Au premier coup d’oeil, on reconnaît les traits d’une planche de slalom. Le pont est cependant moins creusé au niveau du pied de mat que sur le modèle course, et la planche est plus épaisse sur la partie avant. Enfin, le pont est plus arrondi au niveau des straps.

Côté carène, du très classique : un V assez long sur l’arrière, qui se fini devant par un double concave. Les cuts sont à double étage et bien marqués.

La planche est livrée en série avec un aileron composite moulé (43cm en 125L et 28 en 108L). Les straps bénéficient de 2 positions possibles : excentrés (perf) ou plus centrés (accessibilité).

Sur l’eau

Condition du test : For s/ Mer, 13/20 ont de Sud-Est (clapot moyen) / Voile S-Type SL 7,3

Jag 125

A l’arrêt, la planche est très stable … impression renforcée par le pont un peu creusé. La planning s’obtient progressivement. Elle est moins explosive qu’une planche de course, et il lui faut donc être soit plus dynamique, soit avoir plus de vent. Par contre, elle est rassurante, et il est facile de chausser les straps, même en position excentrée.

Une fois calé dans les straps, la Jag accélère fort, mais tout en contrôle : la stabilité est étonnante et donne une certaine sérénité.

Malgré la faible surface mouillée, elle ne cabre pas et permet de naviguer facilement surtoilé. 

Côté perf, la vitesse est très bonne sur les bords travers / largue dans le vent soutenu. Plus les conditions sont difficiles, plus elle peut rivaliser avec une vraie planche de course. Au cap, elle va moins vite, mais permet de remonter au vent assez facilement.

En ce qui concerne les manoeuvres, l’avant volumineux rend les virements de bord faciles, tandis que la douceur permet de boucler les jibes tout en contrôle. Comme pour le départ planning, la relance pêche un peu, et là aussi, il faudra être plus dynamique.

Jag 108

La 108 reste dans la même trempe que la 125, avec plus de nervosité et un toucher plus direct. Elle reste très facile d’utilisation.

Bilan

Pas de surprise, la JAG est vraiment idéale dans un programme free-race , et particulièrement intéressante pour le tirage de bourre sur les plan d’eau difficiles.

Les PLUS

  • performances faciles
  • contrôle
Les MOINS
  • petit manque de caractère pour les plus sportifs
  • manque d’explosivité au départ planning et à la relance en plage basse
#Fanatic, #Test, #2019 Posted in: Windsurf